Image default
Informatique et Internet

L’évolution du scanner informatique

« Scanner », « scanneur » ou encore « numériseur à balayage », on parle du même périphérique informatique auquel on a recours pour numériser des documents. Aujourd’hui, on a sur le marché une panoplie de modèles. Les plus performants permettent même de numériser des empreintes digitales. Cet appareil semble récent, mais le premier scanner date de 1957. Dans ce dossier, nous allons faire un zoom sur son évolution.

Avant le vrai premier scanner

On peut dire que le télégraphe autographique ou le pantélégraphe qui a été mis au point par Giovanni Caselli vers 1856 est un ancêtre très lointain du scanner. Avec cet appareil, on pouvait reproduire un dessin tracé avec un crayon sur un support conducteur en feuille d’étain. On voit par la suite d’autres appareils qui fonctionnent dans le même principe que la télécopie. C’est vers 1904 qu’on a utilisé pour la première fois la cellule photoélectrique pour analyser directement un document original. C’est une vingtaine d’années plus tard qu’on a eu le bélinographe. Pour avoir le document numérisé avec celui-ci, il fallait fixer le document original sur un cylindre tournant. Pour ce principe, le signal qui décrit le document n’est pas enregistré.

Le premier scanner

C’est seulement en 1957 qu’on a le premier scanner pour l’exploitation informatique de l’image. Cette invention est mise sur pied au National Institute of Standards and Technoloy par Russel A. Kirsch et son équipe. Ce premier scanner s’agit d’un modèle à tambour. Il fonctionne à peu près comme le bélinographe, mais le signal est quantifié et codé numériquement. Il a été conçu pour être compatible avec un ordinateur. La première expérimentation avec cet appareil fut un portrait en noir et blanc de 5 x 5 cm d’une résolution de 176 pixels de côté.

L’arrivée du scanner à plat et les autres modèles de scanner

Il faudra attendre un peu plus de dix ans, plus précisément en 1970, pour avoir le scanner à plat. C’est le modèle qu’on a aujourd’hui, sur lequel on peut numériser une page d’un livre ou d’un cahier sans séparer les feuilles. Il en existe un grand nombre de modèles sur le marché. Se faire guider par des sites comme celui-ci est recommandé pour être certain de faire le bon choix. C’est dans les années 1990 qu’on voit sur le marché les premiers modèles de scanners à main et c’est de là qu’on a pu apercevoir cet appareil dans les ménages. De toute la collection, c’est le moins cher. Aujourd’hui, on a une panoplie de type de scanner, dont le modèle à défilement, le scanner de film et le scanner automatique de livre.

Related posts

Les avantages de recourir au service d’une agence digitale

Irene

Pourquoi choisir un professionnel pour créer son site web ?

Odile

Services informatiques externalisés

sophie