Image default
Commerce et Economie

Quels sont les différents dispositifs de contrôle d’accès ?

Le contrôle d’accès regroupe les moyens mis en œuvre pour sécuriser et gérer les accès d’un bâtiment ou d’une zone. Faisons le point sur les différents dispositifs existants.

Les principaux dispositifs de contrôle d’accès de piétons

Le lecteur de badge, le clavier à code et le lecteur d’empreinte digitale sont des équipements de contrôle d’accès de piéton permettant à une personne de s’identifier lors de son passage à un point précis. Le badge est alloué aux employés et aux visiteurs et peut être relié à un système de vidéosurveillance pour plus de sécurité. Le clavier à code présente un niveau de sécurité plus faible et nécessite un renouvellement fréquent du code, ce qui peut rendre compliqué la transmission de celui-ci. Le lecteur d’empreinte digitale, qui ne nécessite ni badge ni code, assure une sécurité totale. En effet, il est possible de modifier un badge et un code, mais pas les caractéristiques biologiques d’une personne.

Pour les zones ou les locaux ouverts ou public, le tourniquet peut s’installer en intérieur comme en extérieur. Il peut être simple ou double et s’adapte facilement à la configuration d’un site. Utilisé pour compléter un tourniquet, le portillon, lui, s’installe à l’extérieur et peut être motorisé ou manuel, coulissant ou pivotant. Ce matériel bloque aussi l’accès des deux roues et des objets trop volumineux. Le tripode, qui est disponible en versions motorisée et semi-automatique, s’installe exclusivement en intérieur.

Les dispositifs de contrôle d’accès de véhicules les plus courants

La barrière est le matériel de contrôle d’accès de véhicules le plus utilisé par les entreprises, les institutions et les forces de l’ordre. Sa longueur varie de 2 à 12 mètres pour s’adapter à la taille des poids-lourds. Elle peut également être manuelle ou automatique. Disponible en version fixe et escamotable, la borne permet de prévenir le stationnement abusif tout en laissant le passage libre des piétons.

Le portail est adapté aux zones à haut risque d’intrusion où la chaussée ne peut pas être creusé. On peut trouver des modèles coulissants autoportants et pivotants. La poutre coulissante permet de réguler le flux de passage tout en empêchant l’intrusion d’un véhicule bélier. Le ralentisseur en caoutchouc combine sécurité et praticité sans nécessiter de gros travaux d’ingénierie.

Pour encore plus de sécurité, tous ces dispositifs de contrôle d’accès de véhicules peuvent être associés à divers équipements secondaires comme des feux clignotants, des feux bicolores, des cellules photoélectriques permettant de repérer la présence d’un objet ou d’une personne pouvant gêner le mécanisme, des batteries de secours pour pallier aux pannes d’électricité et des panneaux de signalisation.

Related posts

Investir dans le plus vieux vignoble français, la Provence

Claude

Comment bien choisir son prêt personnel ?

administrateur

Quel est le rôle des cabinets de conseil en management ?

Claude