Image default
Maison et Jardin

Des idées pour bien choisir son spot de salle de bains

La luminaire est un élément déterminant dans la salle de bains. Installé au-dessus du miroir, au plafond ou sur les murs, l’éclairage doit être fonctionnel et décoratif, aux normes de classe et volume. Fixes ou orientables, les spots de salle de bains sont à choisir avec soin. Ces quelques idées pourront vous aider sur le choix d’un bon éclairage pour votre salle de bains.

Caractéristiques des spots de salle de bains

Avant de choisir les spots de salle de bains, il est préférable de prendre en considération ces caractéristiques :

La puissance

La puissance du spot est un élément important pour votre confort dans la salle de bains. Certains fonctionnent en 12V et sont dotés d’un transformateur en amont tandis que d’autres fonctionnent en 230V et sont alimentés directement.

Le modèle

Les spots de salle de bains se déclinent en différentes couleurs, puissances et formes : carrée, ronde… pour s’adapter à tous les besoins. Ils peuvent être posés en applique ou sur rail, encastrés dans le mur ou un plafond, ou encore suspendus au plafond. À vous de choisir le modèle adapté à vos besoins. Vous pouvez découvrir plusieurs modèles sur lampesenligne.fr et choisir parmi une large gamme de spots de salle de bains.

Bien choisir ses spots de salle de bains

Pour un éclairage en toute sécurité, il est important de prendre en compte les classes et volumes. Il y a 3 catégories de classes d’isolation électrique :

  • Classe 1 : pour une isolation simple et une mise à la terre obligatoire ;
  • Classe 2 : pour une double isolation sans mise à la terre ;
  • Classe 3 : pour un emploi en très basse tension (TBT < 50V), pas de mise à la terre.

Quant au volume, la norme NF C 15-100 définit 4 espaces de sécurité :

  • Le volume 0 correspond au volume de l’intérieur de la baignoire ou du receveur de douche. Aucun luminaire n’est autorisé dans ce volume.
  • Le volume 1 est situé au-dessus de la baignoire ou du receveur de douche, jusqu’à 2,25 m de hauteur. N’y sont autorisés que les éclairages très basses tensions (maxi 12V), protégés contre les jets d’eau (IPX5).
  • Le volume 2 ajoute 60 cm à la largeur du volume 1, pour la même hauteur. Seuls les éclairages de classe 2 et IP 44 minimum y sont autorisés.
  • Le volume 3 correspond au reste de la salle de bains. Les appareils et appareillages de classe 1 y sont admis (c’est-à-dire ceux de classe 2 équipés d’un transformateur très basse tension), à condition d’être protégés contre les chutes de gouttes d’eau (IPX1).

Related posts

Innovations high-tech pour la salle de bain

Irene

Conseils pour choisir convenablement le volet roulant idéale

Laurent

Assistance administrative, pourquoi se faire aider ?

Claude