Image default

Ce qu’il faut savoir sur la complémentaire de santé !

Selon les situations, les sommes d’argent qu’un assuré a dépensé pour ses soins médicaux peuvent être remboursées intégralement ou partiellement par la Sécurité Sociale en complément de la prise en charge de l’Assurance Maladie. D’où on parle de complémentaire santé ou de mutuel sénior qui est complètement différent d’une mutuelle jeune vu qu’il est en fonction de l’offre souscrite par l’adhérent et également en fonction des garanties choisies. Notons que la complémentaire santé est financé par des cotisations mensuelles et les principales dépenses concernent les soins dentaires, les soins optiques ou encore les frais d’hospitalisation.

Pourquoi adhérer à une mutuelle sénior ?

Toute personne qui adhère à une mutuelle sénior peut bénéficier de nombreux avantages selon les formules auxquelles elle a opté. Tout d’abord, l’adhérant peut profiter de quelques services supplémentaires comme l’assistance en cas d’accident ou encore l’immobilisation en cas d’hospitalisation. Et non seulement il s’agit d’un tiers payant, mais l’assuré peut aussi jouir d’un remboursement rapide et simplifié. De plus, celui-ci a l’occasion d’accéder à un réseau de spécialistes de santé et également à un espace client caractérisé par des e-services et des interlocuteurs satisfaisants. Par ailleurs, le paiement de la cotisation annuelle peut être fractionné selon les disponibilités de l’adhérant et ceci n’est assujetti à aucun frais supplémentaires. Il peut même obtenir des bonus s’il n’utilise pas ses droits au cours d’une année. Enfin, il y a lieu de souligner aussi que plus les adhérents sont nombreux, plus les cotisations sont réduites, et à partir du troisième enfant, le rattachement à la mutuelle est gratuit.

Comment reconnaître une bonne complémentaire de santé ?

Les principaux critères d’une bonne complémentaire santé peuvent être résumés comme suit. En premier lieu, il y a la date d’effet du contrat et les services qui sont inclus dans le contrat tels que les aides ménagères, la garde d’enfants ou la protection juridique. En second lieu, il y a les tarifs qui doivent être mesurés par rapport aux garanties et aux postes couverts. Puis, il y a le délai de remboursement qui doit être réalisé normalement dans les 48 heures au maximum. Et il faut aussi tenir compte du délai de carence c’est-à-dire de la période pendant laquelle aucune garantie ne s’applique. Sans oublier la réputation de la mutuelle sénior surtout s’il s’agit d’une complémentaire de santé qui a été proposé par un organisme d’assurance ou par une institution de prévoyance. Et le dernier critère est l’espace personnel qui est destiné à chaque adhérent pour faire des consultations. L’idéal est d’avoir des services disponibles à tout moment et qui est capable d’avertir directement les adhérents en cas de versement ou de remboursement.

Autres articles

Les raisons inconscientes qui me font grossir et échouer ma perte de poids

Irene

Huile de CBD et prévention santé

Arthur-Alex

Pourquoi utiliser un nettoyeur à vapeur à main

Laurent

Un système novateur pour effacer les taches des dents sans danger

Arthur-Alex

Eliminer efficacement la ride du lion grâce à l’application d’acide hyaluronique

Arthur-Alex

L’EHPAD, comment le choisir ?

Claude