Image default
Non classé

Expert-comptable et conseiller fiscal : ce qu’il faut savoir sur ces métiers

Si les gens savent que les métiers de conseiller fiscal et d’expert-comptable sont fortement liés à des chiffres, ils en connaissent moins les autres aspects. Quelles sont les tâches confiées à un expert-comptable ou à un conseiller fiscal ? Comment procéder pour pouvoir exercer ces professions ?

Missions d’un expert-comptable

Il arrive souvent que l’on confonde le métier d’expert-comptable et de conseiller fiscal. Ce qu’il faut retenir, c’est que seul le titre de conseiller fiscal est réglementé par la loi.Pour l’expert-comptable, par contre, aussi bien le titre que les fonctions qui en découlent sont encadrés par la loi.

Cela dit, seul un professionnel accrédité peut porter le titre de conseiller fiscal, mais en principe même un particulier peut donner des conseils à un contribuable.

Dans les grandes lignes, les missions d’un expert-comptable dépendent de son statut d’indépendant ou de salarié au sein d’une entreprise.

Expert-comptable indépendant

Un expert-comptable indépendant peut être sollicité par une entreprise privée, une administration publique, une organisation ou encore un particulier. Sa mission consiste généralement à :

  • Réviser et corriger l’ensemble des éléments comptables en plus de rédiger un rapport d’expertise
  • Contrôler une organisation et des procédures comptables et effectuer un bilan de la solvabilité, de la rentabilité et des risques d’une entreprise suite à une demande privée ou une requête judiciaire.
  • Représenter des associés dans l’application de leurs pouvoirs individuels d’investigation et de contrôle au sein d’une PME

Un expert-comptable indépendant peut également travailler pour le compte d’une entreprise privée, comme Comptelio, un cabinet supervisé par un membre de l’IEC Belgique et qui est spécialisé dans la sous-traitance des opérations comptables et administratives.

Expert-comptable interne

Un expert-comptable évoluant sous-contrat au sein d’une entreprise occupe généralement des fonctions essentielles :

  • Directeur financier ;
  • Auditeur interne ;

Hormis ces quelques exemples, les rôles d’un expert-comptable ou d’un conseiller fiscal peuvent être multiples.

Devenir expert-comptable : comment ?

Le métier d’expert-comptable et de conseiller fiscal est régit par l’IEC, l’Institut des experts-comptables et des conseillers fiscaux. Pour exercer ces professions, il est nécessaire d’effectuer un stage de trois ans à l’IEC. Ci-dessous les étapes à parcourir :

  • Examen d’admission : que seuls les possesseurs d’un diplôme universitaire ou d’un diplôme d’enseignement supérieur en filière économique peuvent passer. Ceux qui disposent de certains types de diplômes ne sont pas obligés d’effectuer ce test d’admission.
  • Recherche d’un maître de stage : les admis à l’examen devra rechercher un maître de stage qui doit être un expert-comptable et/ou un conseiller fiscal agréé.
  • Tenue d’un journal de stage en ligne sous la supervision du maître de stage.
  • Examens intermédiaires : pour valider le passage de la deuxième à la troisième année.
  • Examen d’aptitude à la fin du stage après les trois années pour enfin devenir expert-comptable et/ou conseiller fiscal agréé.

Avoir sept ans d’expérience professionnelle en comptabilité ou en fiscalité

Il est possible de devenir expert-comptable et/ou conseiller fiscal sans effectuer le stage de trois ans à condition d’avoir au moins sept ans d’expérience professionnelle dans les domaines de la comptabilité ou de la fiscalité et l’aval de l’IEC.

Related posts

Le DSCG en alternance pour booster votre carrière !

Claude

Comment choisir le meilleur moulin à grain

Irene

Mieux choisir son assurance animale

Laurent