Image default
Maison et Jardin

Les caractéristiques techniques des caméras de surveillance

Vous projetez enfin d’investir sur un kit de vidéosurveillance ? On est heureux de vous aider à trouver les meilleurs dispositifs et de vous présenter,dans ce petit guide, les caractéristiques techniques essentielles des caméras de surveillance.

Les technologies des caméras de surveillance

Tout d’abord, vous devez savoir qu’il existe différents types de technologies en matière de vidéosurveillance, dont : l’analogique, l’HDCVI/TVI, et le IP. Les caméras analogiques sont les modèles les plus anciens des caméras de surveillance. Par conséquent, vous pouvez les considérer comme des appareils démodés.

En revanche, les caméras numériques ou IP sont les plus utilisées en ce moment car il s’agit d’une technologie récente qui permet d’envoyer et de recevoir des informations juste via un réseau Wi-Fi ou via une connexion internet.

Enfin, pour les caméras HDCVI/TVI, il s’agit de dispositifs qui sont livrés avec un câble coaxial, c’est-à-dire avec un câble à deux conducteurs et qui constituent des solutions parfaites pour la rénovation d’une ancienne installation. Cependant, il vous est conseillé de demander l’avis d’un installateur de vidéosurveillance avant de les sélectionner.

La résolution d’image des caméras de surveillance

En ce qui concerne maintenant la résolution d’image des caméras de surveillance, celle des caméras analogiques est définie en lignes TV, notamment : 480 LTV pour la résolution standard ; 600 LTV pour la haute résolution ; 700 LTV pour la très haute résolution et 1000 LTV pour la haute définition.

Quant à la résolution des caméras IP, elle est normalement exprimée en pixels, dont : 640×480 pixels pour la résolution standard ; 1600×1200 pixels pour la haute résolution 2 mégapixels HD 1080p ; 2048×1536 pixels pour la HD 3 mégapixels ; 2520×1440 pixels pour la HD 4 mégapixels et 2560×2048 pixels pour la HD 5 mégapixels.

Quid de la vision nocturne ?

Le dernier critère à soulever chez les caméras de surveillance est sa vision de nuit. En général, on mesure la luminosité en Lux et celle-ci détermine la quantité de lumière dont une caméra a besoin pour fonctionner.

Mais il convient de noter que pour les caméras infrarouges et les caméras jour/nuit, le passage en mode nuit se fait automatiquement dès que la luminosité n’est plus suffisante. Sinon, il y a aussi les caméras Starlight qui sont dotées de lentilles spéciales permettant d’avoir une image claire dans une zone floue.

Related posts

La pierre naturelle : un matériau qui fait le charme d’un bâtiment

Laurent

L’importance de la levée de doute pour son alarme maison

Christophe

Quand est-ce qu’il faut remplacer son matelas ?

Irene